Translate

mercredi 6 mars 2013

Bonjour.

Voici la suite des revenants sous forme de petit tuto.

J'ai commencé par poser toutes mes couches de base avec une peinture un peu diluée pour ne pas obstruer ma sous couche blanche.
On arrive à ca :




Pour l'étape suivante on va rajouter des ombres à l'aide des lavis GW pour arriver à ça : 


Pour commencer j'applique un lavis sur toute les parties chair avec un lavis chair (reikland je ne sais plus quoi...) et un lavis différent sur chaque pantalon en fonction de sa couleur. (On obtient le rendu de la photo ci-dessus pour les pantalons)

On arrive donc à ça :

On va maintenant ajouter des lavis sur des zones de plus en plus petites pour ombrer.
-On commence pas du fuegan orange sur les parties mutées vertes.
-Puis un lavis druchi violet sur le pied tordu, la chair sur la griffe et dans les creux profonds des parties vertes.
-Un passage très léger de coelia greenshade sur le pied tordu et la partie griffe pour le rendu chair nécrosée. Il faut vraiment en mettre très peu pour éviter que le rendu ne soit vert.
 Le pinceau ne contient quasi pas de lavis et on tappote sur la figurine, une sorte de lavis à sec.
-Un peu de lavis noir sur les métaux et les cheveux.
-Pour finir on passe les parties à vif avec un jus de carr..bidule crimson de chez GW. On marqué également un peu les zones vertes dans les ombres les plus marquées et on rosit le bord des plaies par un passage subtil avec un pinceau peu chargé.

On arrive là :

A ce stade la figurine peut être jouée, il suffit d'éclaircir le visage avec des tons os et de peindre les parties vertes fluo et l’œil bleu fluo.
Le tout prend 20 minutes par fig, un peu moins si l'on bosse les figs en série bien sur.
Voilà pour l'instant.

Sur une table tout le travail d'éclaircis est assez peu utile comme on le constate sur cette photo pas trop grande (le modèle fini est tout à droite.)
Néanmoins comme cela fait un bail que je n'ai pas peint de sculpture à moi j'en profite pour m'amuser un peu. Je constate aussi que je peins comme je sculpte et que mes méthodes sont complémentaires pour les deux medias. Tout se fait naturellement, j'ai déjà anticipé la peinture en sculptant.

Sur ce à bientôt.

Rémy
I


4 commentaires:

  1. Excellent !
    C'est quoi la teinte pour la couleur de base que tu as utilisé pour faire la chair à vif ?

    RépondreSupprimer
  2. hum.. un mélange de khorne red et de dryad bark. Mais un scab red ave cu peu de scorched brown marche aussi. En gros c'est un rouge violet avec un marron foncé. Et la chair standard
    c'est un tallarn flesh ou n'importe quelle peau de nain avec un grain moyen genre codex ou autre.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour tes lumières.
    Ce qui m'impressionne vraiment c'est le rapport entre rendu et temps passé. 20 minutes surune fig pour arriver à ça... C'est juste surhumain.
    J'imagine bien que tes aplats sont hyper précis, que tu ne débordes pas, et que tu lis parfaitement chaque zone de la figurine sans te poser la question de savoir si oui ou non tu peux poser l'aplat à cet endroit. N'empêche que c'est hyper rapide pour un travail aussi qualitatif !

    RépondreSupprimer
  4. D'un autre côté c'est moi qui ai sculpté la fig donc je la connais. De plus je peins généralement un "modèle" avant de me lancer dans la série. Et celui là prend plus de temps, j'essaie d'abord de savoir ce que je veux rendre puis comment je vais m'y prendre et ensuite je teste en prenant mon temps. C'est après qu'on va plus vite puisqu'on a déjà vu ce qui va ou pas.
    De plus en plus j’essaie d'aller à l'essentiel, c'est-à-dire mettre les bonnes couleurs au bon endroit, je supprime le maximum d'étapes, je garde l'essentiel. Bon et puis bien sur je passe quand même plusieurs dizaines d'heures par semaine à faire des figurine. Tout se joue dans la dilution sinon, un seule passage doit être effectif dans 80 % des cas.
    Et effectivement aussi j'essaie de conserver ma sous couche intacte et de ne pas déborder et pour ça il faut un bon pinceau, de la taille adaptée et un certain coup de main.

    RépondreSupprimer